MENU

Podcasts: Les 90 premiers jours du Manager

Notre seul conseil pour le manager débutant était de ne rien changer pendant les 90 premiers jours de sa prise de poste.
 Revenons un peu sur le sujet …

Comment établir de bonnes bases avec votre équipe ?

Et avec votre Boss ?

4 commentaires

  1. Bonjour Cédric,

    J’ai encore besoin de votre aide, j’ai commencé il y 3-4 semaines au sein d’une nouvelle entreprise. J’y suis en charge de l’équipe d’ordonnancement. C’est une PME de 60 personnes et j’ai sous ma responsabilité 3 bientôt 4 collaborateurs. Souhaitant bien faire, malgré mon profil D important,je m’efforce de ne pas effectuer de changement au sein de l’équipe avant 3 mois. Hormis la mise en place des 1 à 1 bien entendu.

    En revanche, je me trouve confronté à plusieurs problèmes qui me tombe dessus et je ne sais pas si le changement peu attendre (ah le coté D qui revient à la charge). Je m’explique.

    Premièrement, dans l’organisation de l’entreprise, je suis manager mais aussi contributeur individuel, c’est à dire que je passe 50 à 70% de mon temps à faire le travail avec mon équipe, le problème c’est que si j’ajoute à ça le temps que je passe à manager mon équipe, gérer les activités qui sont de ma responsabilité (et non délégué pour le moment) ça ne tient pas vraiment dans une semaine… et les activités de mon équipe que je réalise ne sont pas très performante donc m’empêche de dégager du temps. C’est un peu contraignant mais jusque là j’arrive à freiner cette envie de tout chambouler.

    Ensuite, il y a un « grave » manque de formalisation, c’est à dire que pour me former je suis entièrement dépendant des personnes, tout est dans la tête de deux personnes et non formalisé. Je trouve le risque énorme pour l’entreprise si une des deux personnes venait à quitter l’entreprise. Est-ce qu’il est envisageable de modifier légèrement notre façon de travailler dès maintenant pour formaliser ce qui doit l’être ?

    Dernier point, ma direction est venue hier, et à décidé d’intégrer une nouvelle personne à l’équipe et de changer l’organisation de l’équipe pour répondre à un de leur besoin. Le problème c’est qu’en changeant cette façon de travailler, en l’imposant et sans les avoirs intégré dans les réflexion, mes collaborateurs vont être perturbés, le travail va être moins performant etc etc. Etant donné qu’ils vont déjà tout chambouler (les changements sont important) est-ce que je peux me permettre d’en profité pour mettre en place quelques systèmes simples qui nous permettraient de visualiser les priorités et la charge de travail ce qui n’est pas du tout le cas aujourd’hui ?

    Merci d’avance

    Bonne journée

    Pierre

    1. Bonjour Pierre,

      Lorsque je conseille de ne pas changer les choses pendant les 90 premiers jours, je parle de changements majeurs qui pourraient être regrettés plus tard : promotions, changements de responsabilités, licenciements, réorganisations, etc. En effet, le but pendant la période d’intégration est de s’imprégner de l’entreprise et de la comprendre en profondeur.

      Et pour ne pas perdre l’oeil du candide, je conseille en parallèle l’utilisation d’un carnet où vous notez tous les changements qu’il vous semblerait bon de faire. Si ces changements paraissent toujours pertinents au bout des 90 jours, alors vous les implémentez.

      Bien sûr, la mise en place des 1 à 1 est nécessaire. C’est d’ailleurs parfois un changement majeur, une rupture avec ce qui se faisait jusqu’alors. C’est un signal fort : « je vous écoute ». Le seul à mettre en place tout de suite.

      Je reprends vos 3 points :

      1) envie de déléguer : si cela ne met pas clairement en péril votre service, résistez encore. En faisant, vous apprenez. Par ailleurs, attendez d’avoir une connaissance profonde de vos collaborateurs pour savoir à qui et comment déléguer. Développez aussi la confiance réciproque. De plus, j’ai compris qu’il y avait un nouvel arrivant. Il faut donc l’intégrer et le connaitre. Cela peut considérablement changer vos plans de délégation !

      2) formalisation : ce peut être un changement que vous mettez en place. Mais attention, il ne faut pas que ces deux personnes ne se sentent menacées. Il faut les préparer en 1 à 1 et le 1 à 1 pourra être l’occasion pour vous de bien comprendre leur fonction. Dernière question : cette formalisation est elle prioritaire ? Correspond-elle à une demande explicite de votre direction ? Attention à ne pas partir sur des pistes alors que votre direction vous attend ailleurs.

      3) Ce point attire davantage mon attention : comment votre direction peut elle intervenir auprès de vos collaborateurs sans que vous en soyez informé ? Vous indiquez que cela correspond à « un de leur besoin ». Cela devrait être aussi le vôtre. Les besoins de votre direction doivent aussi être les vôtres. Je pense que vous devez être davantage informé de la stratégie et donc passer peut être un peu plus de temps à parler avec votre direction. C’est primordial pour votre réussite.

      3bis) oui pour visualiser l’activité. Ce n’est pas un changement majeur si vous pensez que cela ne va pas à l’encontre de la culture de votre entreprise (sinon, il faut d’abord en parler à votre direction – leur vendre le projet) et que cela ne va pas générer une surcharge qui vous empêcherait d’intégrer la nouvelle recrue.

      Chaleureusement,
      Cédric.

      1. Rebonjour,

        J’avais pas compris cette nuance pour les changements, merci de me l’avoir préciser, en ayant parlé avec certains copains qui sont managers aussi et que j’ai orienté sur ODM, ils n’avaient pas compris non plus. Peut être une précision à placer une fois dans un podcast ?

        Pour le point 1, ça peut attendre… Je patiente c’est mieux en effet.

        2) pour moi oui, le risque est énorme mais je vais d’abord rebouclé avec la direction

        3) je souhaite discuté avec mon directeur qui est intervenu au près de mon équipe pour qu’il m’en parle avant et que j’intervienne moi. J’ai préciser leur besoin parce que j’ai découverts le besoin et les changements en même temps que mon équipe. Mais je le partage bien entendu.

        3 bis, je reboucle aussi avec la direction pour une validation avant d’allé de l’avant.

        Merci pour votre soutien et bonne journée

        1. Oui. On ne peux pas être exhaustif dans les podcasts. Pour cela, il y a les interventions et les formations 😉

          Mais d’une manière générale, il est plus risqué de faire au risque de devoir défaire que d’attendre un peu !

          Bonne continuation et bon succès !

Laisser un commentaire
Pour accéder au contenu complet du site (podcasts, videos et documents à télécharger), il faut vous connecter
8cc83af051238c5e949e55e71a9e28c1:::::::::::::::::::::::