MENU

Blog

Pour ou contre l’entreprise libérée ?

 

Un auditeur, qui me connait par ailleurs « dans la vraie vie », me disait que je ne prenais pas clairement position pour l’entreprise libérée, alors qu’il voit bien  que ma manière de manager est proche de ce que préconisent les chantres de la libération d’entreprises …

Pourquoi cela ?

 

NOTRE CRÉNEAU, C’EST LE MANAGEMENT ! 

 

Un Management à la fois efficace et éthique …

Le levier de la performance durable dans l’entreprise, c’est de pratiquer un management éthique et systématique, basé sur une communication constante et focalisée.

 

ALORS, POURQUOI PARLONS NOUS D’ENTREPRISE LIBÉRÉE ?

 

Parce que  libérer son entreprise ou son équipe nous semble la manière la plus efficace, la moins risquée et la plus éthique de manager.

 

Le contrôle centralisé coûte plus cher que la confiance

 

Mettre en place des structures de contrôle est très coûteux en terme de structure. Vos systèmes d’informations et les service supports ne doivent plus être là pour contrôler et contraindre mais pour informer et aider à la performance. 

En moyenne, 3%-5% des salariés sont malhonnêtes et cherchent à tromper le système. Mais vos systèmes de contrôle « pourrissent » la vie des 95-97% qui jouent le jeu. Vous les découragez et les incitez à devenir des exécutants.

Par ailleurs, les éléments malhonnêtes se spécialisent en général dans le fait de tromper le système. Ils auront toujours un coup d’avance sur tous vos systèmes de contrôles centralisés.

Vos systèmes de contrôle centralisé sont déresponsabilisants … Donc, les abandonner permettra à la « pression sociale » de revenir. Exercée entre collègues, elle sera bien plus naturelle et efficace pour détecter les fraudes et abus. A vous ensuite, de prendre les mesures à l’encontre des fraudeurs !

 

Décentraliser augmente la réactivité

 

Plus la décision se prend proche du terrain plus elle est rapide et adaptée. Or, la réactivité est désormais un élément essentiel  pour une entreprise. C’est de plus en plus un critère pour vos clients. 

Vous, en tant que manager, êtes moins qualifié que la personne de terrain pour résoudre son problème.

Vous en doutez ? Vous pensez que vous êtes mieux informé qu’elle parce que vous avez davantage de recul et d’information ? C’est que votre système d’information est défaillant. C’est sur lui que vous devez travailler. 

Le grand coût caché du contrôle, c’est que vos collaborateurs se sont adaptés à votre système qui ne leur laisse pas d’initiative. Il faut donc maintenant les former et les informer pour, qu’à nouveau, ils soient capables de prendre de bonnes décisions.

Décentraliser ne veut pas dire que l’employé prendra ses décisions seul, il pourra consulter ses collègues ou faire appel aux services supports pour l’aider à résoudre son problème. Votre client appréciera aussi d’avoir un interlocuteur qui a le pouvoir de décision … 

 

Rendre les employés autonomes les fidélise 

 

Nous avons déjà publié une série d’article sur l’avantage concurrentiel constitué par le fait d’avoir des employés fidèles plutôt que retenus. Ils sont indéniables. Ca commence ici.

De plus en plus, ce que recherchent vos employés, c’est d’avoir un travail intéressant, et épanouissant.

Pas forcément d’avoir les meilleurs avantages matériels, les salaires les plus élevés, non … Ils voudront sentir qu’ils comptent pour l’entreprise, comprendre le sens de leur travail, se sentir responsabilisés et autonomes, faire partie d’une grande aventure, rendre service aux clients …

Tout ce que permet de développer chez eux leur nouvelle autonomie … 

 

ALORS POURQUOI NE PAS FAIRE UN PODCAST SUR L’ENTREPRISE LIBÉRÉE ?

 

Si nous croyons à cette évolution nécessaire des entreprises, nous ne sommes pas des spécialistes de l’entreprise libérée et nous y mettons des bémols …

 

Nous nous adressons à tous les managers

 

Notre rôle, chez outils du manager, ce n’est pas de promouvoir un mouvement. C’est de venir en aide à tous les managers, dans toutes les cultures d’entreprise. Nous savons bien que beaucoup d’entreprises ne sont pas basées sur le principe de l’entreprise libérée. Et cela ne les empêche pas d’être performantes.

Nos conseils sur le management des équipes et nos outils fonctionnent donc dans tous les types de culture et dans toutes les situations parce que nous nous adressons à vous, managers, pas à votre direction … 

 

Nous ne croyons pas à la fin du management !

 

Le Management se transforme. Il demande que vous utilisiez de plus en plus votre pouvoir d’influence et de moins en moins votre pouvoir hiérarchique. L’entreprise aura toujours besoin de bons managers. Ils sont garants de son fonctionnement. 

Les chantres de l’entreprise libérée vous exhortent parfois d’abandonner le management et donc les managers. Ils vous expliquent qu’il faut faire de grand saut, cesser tout contrôle, abolir toute hiérarchie, … 

Nous pensons que cette approche n’est pas responsable !

Elle est d’ailleurs rarement proposée par de vrais chefs d’entreprises, mais par des consultants, théoriciens ou observateurs, ou bien elle ne reflète pas vraiment la réalité des choses, ou encore, elle occulte des énormes problèmes auxquels certains « adeptes » ont eu à faire face avant de revenir en catastrophe à des choses plus traditionnelles.

Nous, nous pensons qu’avant toute démarche de libération, il faut mettre en place un bon système de management. C’est lui qui tiendra toute l’entrerprise.

Le système de management est le système maître de l’entreprise. Celui dont tous les autres dépendent !

 

Nous ne parlons que de ce que nous pratiquons

 

Avant d’être des podcasteurs ou bloggeurs, nous sommes des chefs d’entreprise. Notre légitimité vient aussi de cela. Il n’est donc pas question de vous proposer des outils purement théoriques ou utilisés ailleurs que dans le champ de nos expériences. 

Il ne serait donc pas sérieux que je vous propose de libérer vos entreprises alors que je ne suis pas bien capable de vous affirmer qu’une de mes entreprises est une entreprise libérée !

Ce n’est pas mon objectif. Je veux une entreprise performante où les salariés s’épanouissent, quelle qu’en soit la forme. 

 

MANAGER LIBÉRÉ ? OUI !

 

Voilà pourquoi nous avons choisi de vous parler du manager libéré plutôt que de l’entreprise libérée. Notre conseil en définitive, c’est de prendre ce qu’il y a de plus efficace dans l’entreprise libérée, et de laisser ce qu’il y a de plus risqué !

Le meilleur des deux mondes …

Notre série sur le Manager Libéré, c’est ici

Laisser un commentaire
Vous recevrez notre newsletter, serez informé des nouveaux podcasts, pourrez intervenir sur le blog et aurez accès aux téléchargements gratuits