MENU

Blog

Ne promettez ni transparence, ni confidentialité !

Un collaborateur vient vous voir et il vous dit : « Voilà, j’ai un truc hyper important à te dire, mais ça doit rester entre nous. ». Ou bien, vous êtes tenté de promettre la transparence absolue parce que c’est à la mode et que vos collaborateurs le réclament.

Non, et … Non.

Pourquoi ?

Parce que vous être un manager au service d’une organisation. Lorsque vous êtes en relation avec vos collaborateur, vous représentez l’organisation vis à vis d’eux. Leur faire croire que vous pouvez choisir la confidentialité ou la transparence serait leur mentir.

Alors que faut-il faire ?

Confidentialité : 

Vous ne pouvez la promettre que dans certaines limites. Lorsque votre collaborateur vient vous voir en vous disant : « j’ai quelque chose à te dire, mais il faut que cela reste entre nous », vous devez être bien clair : « je ne peux pas te garantir une confidentialité absolue : si j’estime que ce que tu me dis est suffisamment grave pour que j’en parle à ma Direction, ou à la personne concernée, je le ferai … »

Transparence : 

Je vous déconseille de promettre la transparence absolue. D’abord parce que vous ne savez pas vous même si votre Direction est complètement transparente avec vous. Et, parce que ce n’est pas une bonne idée … De nos jours, on confond transparence et confiance.  Ce que veulent vos collaborateurs, c’est que vous soyez juste et efficace. Que vous les respectiez. Que vous soyez clair sur ce que vous attendez d’eux. Que vous répondiez à toutes leurs questions dans la limite de votre devoir de confidentialité vis à vis de votre Direction. 

En résumé, ne promettez pas ce que vous ne pourrez pas tenir.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire
Vous recevrez notre newsletter, serez informé des nouveaux podcasts, pourrez intervenir sur le blog et aurez accès aux téléchargements gratuits