MENU

Blog

Il n’y a pas de secret …

Je voudrais quand même compléter ce que je vous ai dit à propos de la transparence, dans mon dernier article, où je vous conseillais de ne pas céder à la mode idiote du « je vous dis tout sur tout ». 

Quand vous le pouvez, partagez l’information, le plus largement possible.

Si vous croyez que vous pouvez cacher longtemps quelque chose dans votre entreprise, vous vous méprenez. En général, tout le monde parle plus du non-dit que de ce qui est connu.

Combien de fois cela vous est-il arrivé d’annoncer quelque chose, finalement et de vous rendre compte que tout le monde était au courant  ?

L’ami ou le collègue à qui vous l’aviez dit en toute confidentialité, l’a répété à un ami de confiance, qui lui-même l’a répété et ainsi de suite.

Lorsque vous faîtes de la rétention d’information, vous perdez la confiance des autres. Vous leur montrez que vous ne leur faîtes pas confiance.

Bien sûr, il vous est parfois nécessaire de ne pas dire des choses parce qu’on vous l’a demandé. Lorsque c’est pour le bien de votre organisation, il n’y a pas de problème par rapport à cela et vous devrez l’expliquer très clairement lorsque cela sera révélé.

Le conseil lié à cette loi, c’est : soyez transparent avec les autres à propos de ce que vous savez.

Ne cherchez surtout pas à cultiver un pouvoir lié à ce que vous ne dîtes pas.

Transmettez et expliquez l’information à vos équipes, automatiquement et sans vous posez trop de questions.

Evitez les commentaires en off. Vous gagnerez la confiance autour de vous.

« Le secret, c’est qu’il n’y a pas de secret », c’est l’une des Lois de Horstman. Pour découvrir les autres, écoutez ce podcast

Laisser un commentaire
Vous recevrez notre newsletter, serez informé des nouveaux podcasts, pourrez intervenir sur le blog et aurez accès aux téléchargements gratuits